Diplômée de l’école supérieure de journalisme (ESJ) de Paris, cette ancienne skieuse de l’équipe de France citadine a d’abord fait ses gammes comme journaliste spécialisée dans le sport et a travaillé pour Sport24.com, le Figaro.fr. Après avoir couvert plusieurs Jeux Olympiques d’hiver (Turin, Vancouver) et d’été (Pékin), elle rejoint il y a 8 ans Rossignol comme Responsable de la communication des athlètes et des relations presse du groupe. Ses qualités de journaliste et ses compétences sur le digital semble avoir séduit la direction du groupe. « Après avoir été journaliste spécialisée dans le sport pendant 7 ans, notamment pour le site du Figaro.frSport24.com, je suis passée de « l’autre côté » et c’est aujourd’hui un vrai plus car je peux mieux cibler les attentes d’un journaliste par rapport à mon expérience passée. »

Elle a su conjuguer passion (elle pratique le ski en compétition sur son temps libre depuis très jeune) et carrière professionnelle. « Travailler chez Rossignol aujourd’hui c’est un peu l’aboutissement de cette passion qui me guide depuis toute petite. Je l’assimile beaucoup à la compétition car dès mon plus jeune âge, j’admirais les champions Rossignol de l’époque qui ont marqué l’histoire du ski (Franck Piccard, Alberto Tomba, Bode Miller…). Cette marque est une référence dans l’univers du ski, même pour les moins aguerris, et c‘est forcément une fierté de la représenter. »

Sport Connect Lyon : Comment te démarques-tu des autres acteurs présents sur le marché ?

Sandie Tourondel : « Nous avons la chance chez Rossignol d’avoir une team d’athlètes reconnue internationalement et ce, dans toutes les disciplines. Cela nous permet d’exister tout l’hiver à travers les compétitions et sur les podiums. Ensuite, tout se joue sur la communication que l’on propose autour de nos skieurs que ce soit sur les réseaux sociaux ou lors des différentes actions que l’on mène sur le terrain. Par exemple, notre histoire Band of Heroes a dénoté dans le milieu par rapport à ce qui se fait habituellement car plus que sur la performance nous avons aussi misé sur la passion de la compétition et le fait qu’à n’importe quel âge et n’importe quel niveau on peut être un héros et faire partie de l’histoire de Rossignol. »

Sport Connect Lyon : Ton actu du moment ?

Sandie Tourondel : « Au mois de mai, les skieurs sont en vacances alors c’est une période un peu plus calme pour moi ! Je vais en profiter pour donner des cours à l’école AMOS à Lyon sur la communication des athlètes ainsi que les relations presse et les relations publiques. Ce sera une première pour moi et je vais avoir un bon entrainement en juin prochain puisque j’animerai la session de formation Sport Connect au sujet des RP justement (NDLR le lundi 24 juin de 16h à 20h, infos & inscription : charlotte@sclyon.fr). »

Sport Connect Lyon : Pourquoi avoir rejoint Sport Connect Lyon ?

Sandie Tourondel : « Cela fait bientôt deux ans que je fais partie de Sport Connect Lyon et je trouve que cette association est vraiment dynamique. Il y a une vraie volonté de réunir les membres autour de nouvelles expériences et de proposer des lieux, des thématiques et des rendez-vous différents à chaque fois. La diversité des entreprises présentes est un plus pour construire un réseau efficace dans la région lyonnaise et ses environs. J’ai adhéré à Sport Connect car je trouvais intéressant d’aller rencontrer les acteurs du sport lyonnais et voir quelles synergies je pouvais trouver avec eux par rapport à Rossignol, société pour laquelle je travaille depuis 8 ans maintenant. Nous avons d’ailleurs organisé les 1 an de Sport Connect à la boutique Rossignol à Lyon et ça été une belle expérience de faire découvrir aux membres une partie de mon univers et de partager également un moment avec un sportif de haut niveau (Ben Valentin) présent ce soir-là. J’apprécie énormément l’ouverture d’esprit de cette association et je suis convaincue de sa pérennité si elle conserve cet esprit « familial » et cette envie de partager les mêmes valeurs autour du sport. »