Rencontre avec Fred Masson, Directeur de la Création et associé de l’agence Sool Design Sport.

Sool Design Sport en quelques mots ? « Nous sommes une agence de design graphique pour le sport, on s’occupe de la mise en image pour nos clients de leurs projets, produits, events dans le domaine du sport ».

Olivier Picard et Fred Masson décident il y a six ans de monter officiellement leur agence à la suite d’un contrat signé avec Eurosport, qui les poussera à se « relancer » dans le sport. Après une rencontre lors d’une opération chez Leroy Tremblot en 2003 pour les Championnats d’Europe d’Athlétisme, ils commencent à travailler ensemble sur des contrats avec la RATP ou la Caisse d’Épargne, sponsors de la compétition. Ils font connaissance et deviennent rapidement amis. Ils choisissent de continuer leur chemin un peu chacun de leurs côtés : Olivier monte sa structure sur Orléans tandis que Fred décide lui de descendre sur Lyon et de monter son agence. Par chance, le réseau qu’ils s’étaient créé décide de leur renouveler leur confiance et les cooptent sur des missions. « Eurosport, Citroën Racing seront alors nos premiers clients avant même la naissance juridique de Sool Design Sport ».

Petit à petit, ils décident de donner l’agence un positionnement 100% sport. « Le développement du sport en France, qui va s’accentuer jusqu’aux Jeux Olympiques nous confirme que notre positionnement de spécialistes est bon ». Les valeurs humaines ? Un engagement fort pour l’agence. « Les valeurs humaines des passionnés sont un point clé pour nous. » L’agence voit alors le jour en 2013.

Sport Connect Lyon : Comment vous démarquez-vous des autres acteurs présents sur le marché ?

Fred Masson : « On trouve peu d’acteurs sur le marché qui font le même métier : la création graphique dans l’univers du sport. Beaucoup d’agences vendent du 360 degrés ; ce n’est pas notre cas. On cherche à apporter une expertise sur les problématiques d’identité visuelle. On n’est pas spécialisés dans les stratégies de communication ou de marketing, ce n’est pas notre fond de commerce. Mais notre expérience multi-sports permet qu’on apporte aux projets un regard extérieur pertinent, pour aider les marques, les équipes, les fédérations et les organisateurs d’évènements. Nos réalisations dans le foot alimentent nos idées dans le sport automobile, qui elles-même améliorent nos solutions dans le tennis, par exemple. Notre savoir est d’améliorer la qualité perçue et d’optimiser la visibilité des marques et des partenariats. J’ai en tête l’exemple de Citroën Racing qui nous demande de travailler sur la visibilité de leur voiture WRC, en vue d’optimiser la visibilité de leurs partenaires Red Bull et Total. Ce sont des choses très réglementées. C’est notamment réglementé en juridique mais aussi en droit d’image télé. On affine quelquefois leur identité pour améliorer leur lisibilité en vidéo comme en photo. C’est des petits points de détails qui peuvent paraître superflus mais ça fait une grosse différence au final. Il faut savoir, par exemple, que certaines couleurs ont une difficulté pour la retransmission télé. C’est pointu. Peu de personnes ont ce regard là ou cette capacité là pour trouver cette solution graphique. C’est, je pense, un parfait exemple des racines de notre expertise. »

Sport Connect Lyon : Ton actu du moment ?

Fred Masson : « Beaucoup d’activités sur la période mai-juin ! Nous avons depuis plusieurs années des missions sur les 24 Heures du Mans (organisation par l’Automobile Club de l’Ouest) sur l’accueil du public, la signalétique, les fan zones, les boutiques officielles, les réceptifs. On a également retravaillé l’image de lOpen Sopra Steria de Lyon (tennis ATP Challenger) qui s’est terminé le week-end dernier. Et nous avons enchaîné avec toute la signalétique du Grand Prix de France de F1. Nous n’avons jamais de temps mort ! (rires). On accompagne également RS Simulation (Monaco) qui développe des simulateurs pour les pilotes pro et les sim racers de e-sport. On est très content de pouvoir travailler sur ce genre de projet « niche », un peu différent. On accompagne aussi le lancement de Velcan, une marque de vélos en carbone, conçus et fabriqués en France. C’est une nouvelle marque, qui met sur le marché une alternative aux produits chinois. Et nous venons également d’entamer tout récemment une collaboration avec l’AJ Auxerre.»

Sport Connect Lyon : Pourquoi avoir rejoint le Sport Connect Lyon ?

Fred Masson : « Parce que l’activité peut sembler centralisée autour de Paris, alors qu’il existe un gros potentiel en région et notamment à Lyon. Grâce à ce réseau lyonnais, à taille humaine, il y a une vraie envie de développer des projets en commun, à s’implanter en local. Le fait de pouvoir participer à des soirées chez Babolat ou chez Rossignol, montre bien qu’il y a des grands acteurs sur la région qui ont un rayonnement national voir international. C’est agréable de voir aussi qu’on n’est pas seuls dans notre secteur d’activité ; plein de partenaires, prestataires, acteurs du sport ont envie d’avancer ensemble, sans que ce soit forcément uniquement pour le business. Je reprendrais bien volontiers la phrase de Quentin (Willems, Président) « il faut du temps… ».  Ça correspond bien à notre mentalité, il faut du temps pour rencontrer les gens, pour tisser une confiance, et construire. En local, les gens ont cette mentalité là. Sport Connect nous offre l’opportunité de rencontrer des passionnés et des spécialistes exigeants. »

Contact :